1. This site uses cookies. By continuing to use this site, you are agreeing to our use of cookies. Learn More.

Modélisation conceptuelle des traitements (MCT)

abdelouafiSep 16, 2016

    1. abdelouafi

      abdelouafi Administrator Staff Member

      Messages:
      267
      Likes Received:
      8
      Trophy Points:
      18
      Joined
      Sep 13, 2016
      Introduction
      —Objectif : représenter les activités du domaine d’étude
      —Le MCT est un raffinement du modèle de communication (MCC)
      —Dans les MCC sont représentés les messages échangés entre acteurs
      —Dans les MCT, nous « voyons » comment un acteur de l ’organisation réagit quand il reçoit ce message et quelle opération il effectue
      upload_2016-9-16_16-57-46.png

      Notions de traitement dans MERISE :
      —Traitement est souvent limité à la seule transformation de données :
      ¡Décrire un traitement revient à décrire l ’algorithme
      —Dans MERISE le terme « traitement » est plus général; il s ’assimile au fonctionnement du SI perçu à travers ses couplages avec le système opérant et le système de pilotage
      ¡Décrire les traitements, c’est décrire les processus déclenchés dans le domaine (vu comme un système) en réponse aux stimulations de l ’environnement

      —La modélisation conceptuelle des traitements:
      ¡représente formellement les activités exercées par le domaine (à la base de la connaissance du SI)
      ¡repose sur la prise en compte des échanges (flux) du domaine avec son environnement
      ¡s ’effectue en faisant abstraction de l ’organisation et des choix technologiques
      —Au niveau conceptuel des traitements:
      ¡la définition des interactions du domaine avec son environnement prime sur la manière dont on assurera ces activités

      Formalisme de modélisation:
      —1-Le formalisme de MERISE
      ¡propose une représentation graphique
      ¡s’inspire du formalisme des réseaux de Pétri
      ¡permet une vérification formelle des modèles
      ¡permet une simulation pas à pas de l ’activité du S.I.
      —2- Les MCT comportent 3 niveaux de spécification:
      ¡le niveau processus
      ¡le niveau opération conceptuelle
      le niveau opération liée aux données


      Les concepts de base:
      —L ’acteur
      —Processus
      —L’événement/résultat-message
      —L ’opération
      —La synchronisation
      —Les règles d’émission

      a-Les acteurs
      —Les acteurs pris en compte dans un MCT sont uniquement les acteurs externes au domaine (à l ’exception du système de pilotage)
      —Les acteurs internes au domaine mis en évidence dans l ’analyse des flux traduisent un découpage organisationnel dont on doit faire abstraction au niveau conceptuel
      b-Processus
      —Définition: Ensemble structuré d’événements, opérations et résultats consécutifs qui concourent à un même but
      —Le processus représente généralement un sous ensemble d ’activités de l ’organisation dont les événements initiaux et les résultats finaux délimitent un état stable du domaine
      —Le découpage en processus est en général caractéristique du secteur d ’activité de l ’organisation et constitue de ce fait un invariant pour le concepteur
      —Exemple: dans le domaine Assurance auto, on peut distinguer 3 processus:
      ¡la prospection, la gestion des contrats, la gestion des sinistres
      —Critère de découpage:
      ¡un processus est un ensemble d’opérations au sein d’un même domaine, généralement déclenché par un événement externe (au domaine ou au SI entier)
      —Exemple: Processus prêt
      ¡ensemble des opérations consécutives à la demande de prêt:
      ֎laboration devis,
      ÷instruction d ’un dossier de prêt,
      ÷mise en place du prêt
      Opération conceptuelle
      —Définition: Une opération est la représentation d ’un ensemble de traitements effectués par le système en réaction à un (ou plusieurs) stimulus
      —Description du comportement du domaine et de son SI par rapport aux événements types
      —Déclenchée par la survenance d ’un événement, ou de plusieurs événements synchronisés
      —Effectuée par un intervenant interne, un domaine ou un sous-domaine
      —Comprend l ’ensemble des activités que le domaine peut effectuer à partir des informations portées par l ’événement et de celles déjà connues dans la mémoire du SI.
      —L ’opération est définie par un ensemble de fonctions à assurer. Ces fonctions décrivent des activités et peuvent comporter :
      ¡des décisions
      ¡des règles de gestion
      ¡des actions sur les données mémorisées
      ¡des traitements sur les données
      ¡des actions quelconques
      —Exemples:
      ¡Élaboration d ’un devis
      ¡Instruction d ’un dossier de prêt
      —La segmentation en plusieurs opérations ne se justifie que par l ’attente d ’informations complémentaires en provenance d ’événements nécessaires à la poursuite de l ’activité
      —Une opération peut comporter plusieurs messages en sortie ou résultat
      —A l ’opération sont rattachées les notions :
      ¡d ’événements
      ¡de synchronisation
      de résultat
      —La commande est une commande de coke
      —Le message à traiter ou événement de l ’opération est commande de coke
      —Les messages pouvant résulter de l ’opération sont des ordres de livraison ou de réapprovisionnement ou une proposition de produit de substitution au client
      ¡« commande » est un événement
      ¡« ordre de livraison » est le résultat de l ’opération
      upload_2016-9-16_17-3-5.png

      c-Événement
      —Définition: Un événement est la représentation d ’un fait réel, ou stimulus, qui sollicite le SI et provoque une réaction
      —Un événement est émis par un acteur et à destination du domaine
      —Un événement est porteur d ’un message= ensemble des informations reçues lors de la réalisation de l ’événement
      —Exemple:
      ¡événement: réception d ’un client demandant un prêt
      ¡message: informations client, montant du capital, durée du prêt, type d ’amortissement

      —3 types d ’événements:
      ¡des événements externes
      ¡des événements internes
      ¡des événements « artificiels »
      —Externe est en provenance d ’un acteur extérieur à l ’organisation (ou au moins au champ d ’étude), il a par définition un caractère aléatoire
      —Interne, reste dans le domaine, soit pour assurer la continuité du processus, soit destiné au SP
      ¡il est rendu nécessaire par le découpage en opérations
      ¡il est en fait le résultat de l ’opération précédente et sert de liaison
      ¡il n ’a pas le caractère de fait nouveau
      —Un événement artificiel est de type date ou compteur
      —Exemples:
      ¡Date: un mois après la proposition on envoie une lettre de relance
      ¡Compteur: Après 3 relances on envoie une lettre de mise en demeure
      —Les événements de type artificiel traduisent des choix de gestion de l ’organisme ou des contraintes extérieures
       

      Attached Files:

      Loading...

Share This Page

Share